La course à pied conquiert de plus en plus d’ habitants de la capitale, qui profitent du beau temps pour s’adonner à leur sport préféré. Dans les rues de la ville ou sur ses collines, dans des parcs publics, et sur les montagnes qui entourent Athènes, l’image de coureurs solitaires n’impressionne plus personne. Le paysage change en septembre quand des coureurs de tout âges s’entraînent pour le Marathon.