Les forts changements ces dernières années pour les matières premières dans la gastronomie et l'expérimentation a donné un nouvel élan à la culture du street food (« repas de la rue »). Sur les places, sur les marches, les bancs ou même en marchand, un repas sur le pouce peut être tout aussi satisfaisant et délicieux que celui d’un restaurant. Les choix classiques comme le « koulouri » - petit pain en forme de cercle au sésame- les feuilletés traditionnels, les souvlakis, le maïs rôti et les beignets chauds au miel se retrouvent dans tous les coins de la ville, rassasiant la faim facilement et économiquement. La scène a été enrichi avec des goûts nouveaux et importés comme le falafel, la tortillas, le lahmacun, les bagels, les tartes indiennes, et les hamburgers se sont incorporés dans la cuisine locale, et ont acquis de nombreux adeptes.